ALIMENTATION

CONSTAT :

L'industrie agro-alimentaire nous apporte une abondance de produits bons marchés au détriment de la qualité nutritionnelle, de la santé et de l'environnement.

L'agriculture intensive sa "nécessaire" chimie (pesticides, engrais, antibiotiques) tue nos écosystèmes, anéantie la biodiversité et favorise la déforestation (soja, huile de palme...).

La permaculture, l'agroforesterie, l'agriculture biologique permettent des rendements supérieurs,  produisent des aliments sains et bons dans le respect de l'environnement et du bien être animal. 

Il n'est ni aisé pour les producteurs, de sortir des mânes  industriels et capitalistes ni pour les consommateurs, d'avoir la capacité de choix.

la politique, les aides, les écoles sont encore trop dirigés vers l'intensif.

OBJECTIFS :

GOUVERNANTS :

-Allouer les aides et subventions aux productions locales et respectueuses de l'environnement.

-Imposer aux écoles d'agriculture l'apprentissage des méthodes modernes et pérennes.

-Orienter les industriels et producteurs par la réglementation (interdiction de l'huile de palme, du soja d'importation  et transgénique dans l'élevage, des pesticides, des engrais chimiques...)

-Aider les producteurs à la transition vers les bonnes filières (locales et respectueuses de l'environnement et du bien être animal).

INDUSTRIELS/PRODUCTEURS :

-Développer les filières d'avenir.

-Stopper et réorienter l'intensif.

CONSOMMATEURS :

-Limiter sa consommation de viande.

-favoriser la consommation locale de produits sains.

"Peut-on nourrir 9 milliards de personnes avec l'agriculture biologique?"

Les lignes bougent.org

"Tofu, lentilles, quinoa: les alternatives à la viande sont nombreuses" Greenpeace

"Les défis d'une autre agriculture"Arte

"Les français sous-estiment largement l'impact climatique de la viande" Le Point

Faites pousser vos projets agricoles

Reporterre article du 22/01/2022